Le massage thaïlandais, connu pour réguler l’organisme

À la fois source de vitalité et de relaxation, le massage thaïlandais, une pratique ancestrale âgée de plus de 2 500 ans, peut être considéré comme une sorte de cascade de bienfaits physiques et psychiques. Qui plus est, il fait partie des massages asiatiques les plus complets.

Tout d’horizon des techniques utilisées en massage thaï

Concrètement, le massage thaïlandais conjugue les vertus thérapeutiques de différentes techniques traditionnelles rassemblées. Pouf être plus précis, ce genre de massage est un alliage du shiatsu, de l’ayurvéda et du yoga, c’est qui le rend plus complet et plus vertueux par rapport à d’autres types de massage. Donc, durant une séance de massage thaï, les points d’acupuncture sont sollicités via des pressions des doigts, des genoux, du coude. Si besoin, le praticien du massage peut même monter sur le dos de son patient pour que la stimulation soit plus profonde. Et sachant que ce massage est inspiré du yoga, le masseur privilégie également l’étirement de certaines parties du corps en se basant sur des positions de yoga. Contrairement à d’autres massages, l’utilisation de l’huile de massage n’est pas nécessaire, car le masseur n’alterne que la technique de massage par pression et par étirement.

Le massage thaïlandais : un régulateur incontournable de l’organisme

Comme le masseur mise sur la technique de la digipuncture, c’est-à-dire d’effectuer des pressions sur les points d’acupuncture, le massage thaï vise dans ce cas à débloquer et à rééquilibrer le flux d’énergie vitale dans le corps, connu également sous l’appellation de « Qi ». Selon la tradition venue d’Asie, lorsque ce Qi est en déséquilibre, l’organisme devient vulnérable et les maladies peuvent y pénétrer facilement. C’est pourquoi on considère le massage thaï comme un véritable régulateur de l’organisme. La circulation sanguine et la circulation lymphatique seront donc optimisées, ce qui permet de renforcer considérablement le système immunitaire de la personne massée. En outre, grâce aux étirements inspirés des figures du yoga, le massage thaï peut s’avérer incontournable pour favoriser la fluidité, la souplesse et l’aisance corporelle.

Le massage thaïlandais : une véritable source de bienfait

À vrai dire, le massage thaïlandais se pratique à titre préventif et thérapeutique. Du coup, ses vertus thérapeutiques sont abondantes, aussi bien pour le bien-être physique que psychique. Ce genre de massage est vraiment incontournable pour se libérer des pressions et des stress quotidiens. Les manipulations réalisées par le masseur efficace pour dénouer les tensions musculaires, pour apaiser le mal de dos et surtout pour aider le corps à gagner en souplesse. Les personnes qui souffrent de l’insomnie, des problèmes de circulation, de maux de tête, de trouble d’humeur, de l’irritation, de la fatigue… sont les plus concernées par le massage thaïlandais.

Les bienfaits du tapis champs de fleurs
Le massage sportif, avant ou après l’effort